La petite semaine #3

Alors, une petite semaine plutôt parisienne…

Lu :

Ou plutôt, en cours de lecture, le roman de Kazuo Ishiguro, Auprès de moi toujours, dont a été tiré le film Never let me go (que je n’ai pas vu). Un style très épuré, une histoire assez mystérieuse et comme entourée de brouillard. Après Murakami, peut-être un nouvel auteur japonais a dévorer. Même s’ils n’ont pas d’âme…

 

 

 

Pourtant lectrice assidue de son blog, je n’avais jamais lu la BD Oh Merde de Cha. Ben y’a pas à dire, c’est vraiment vraiment excellent. Outre un propos qui me parle, j’aime beaucoup son dessin enfantin mais trash. Si vous avez l’occasion, n’hésitez pas…

 

 

 

Bienvenue dans le futur : un petit article fort intéressant sur la voiture volante, c’est ici.

Et enfin, un petit mot de politique, car comme dirait le poète, « si tu restes statique, si tu ne t’occupes pas de politique, la politique s’occupe de toi ». J’ai lu un tract de Melenchon (certains en parlent mieux que moi ici et ici), donc j’ai fait grève de politique toute la semaine !

Vu : sans vidéo à l’intérieur !

J’ai enfin vu Intouchables. Voilà.

Sinon, j’ai profité de mon voyage parisien pour me faire deux expos :

-l’exposition Tim Burton à la Cinémathèque. A voir si vous êtes fan. Beaucoup de dessins, de sculptures. Le plus intéressant : les courts-métrages d’animation de Stainboy et surtout les premiers courts-métrages en stop-motion de celui à qui je dois mon pseudo.

 

 

-l’exposition Helmut Newton au Grand Palais. Des photos magnifiques (bien qu’en nombre restreint selon moi), et surtout une autre vision de la mode. Une vision où les mannequins ne pèsent pas 35kg et surtout où elles incarnent une tendance, un créateur, un univers.

 

 

 

 

Entendu : 

Bon tout le monde en parle, on les a vu de partout, mais je suis réellement fan de 1995. Ce petit son de rap français « à l’ancienne » me rappelle La Haine et Les Chroniques de Mars. Donc, ils ont tout pour plaire.

Un petit coup de gueule pour finir : entendu sur France Info ce matin en ouverture du journal de 7h30, l’aventure des passagers du Paris-Nice. Je propose la création d’un collectif anti-information-à-la-con-dont-on-se-fout-royalement-sur-les-retards-et-autres-incidents-de-la-SNCF.

Bonne semaine à tous

P.S. : j’ai cherché Melenchon qui mixe, mais j’ai pas trouvé.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.