La petite semaine #18

Le temps, cette notion diffuse. Qu’est-ce qu’une semaine après tout, si ce n’est l’accumulation des jours et des heures, même celles passées à glander sur le net. Bref, Emeline a la crève, la dépression saisonnière rode, la petite semaine est en retard, et du coup nous vous proposons un TGIF massif pour nous faire pardonner.

L’heure d’éco
Cette semaine, les gros enfoirés se portent bien, merci. On ne va pas vous refaire le cas Vokswagen (notre dessinateur alcoolique s’y est fort bien collé), on va éviter de parler de Martin Shkreli parce que rien que de taper son nom nous fait un peu vomir. Non, on va plutôt vous dire deux mots sur l’embrouille ratée de l’Institut de l’entreprise, bras armé du MEDEF. Pierre Gattaz, notre donneur de leçons national, a encore frappé. C’est un peu gros, non, le coup de la brochure en pseudo-partenariat avec l’EducNat qu’ont reçue les profs d’éco et qui ressemble plus à un plan d’anéantissement des pauvres qu’à une leçon d’économie ? Bon, on est rassuré, c’est la faute du stagiaire qui trimait tout seul en août. Ouf !

Classe de lettres
Une argumentation naturellement déplorable, que l’Institut sus-mentionné aurait pu éviter habilement grâce aux moisissures argumentatives. Pensez-y quand il n’y a plus d’issue à une discussion, comme par exemple quand nous discutons avec notre réda-chef-chef bien-aimé.

L’instant miaou
Nos amis les félidés étant moyennement disciplinés, on vous propose d’investir dans l’avenir et de catproofer votre ordinateur. Le télé-achat (ahah, que je suis caustique) a de beaux jours devant lui.

Les singes s’élèvent déjà contre cette mesure

Salle informatique
Les requins, eux, sont vachement contents de cette nouvelle stat qui prouve que les Darwin awards ont de beaux jours devant eux.

Où l’on apprend que Tinder n’a rien inventé : découvrez le dating au temps de la jeunesse d’Emeline

Une fois l’âme sœur trouvée, il est toutefois déconseillé de faire l’école buissonnière pour une virée à Ikéa.

Si tout cela vous a déprimé, n’oubliez pas que la vie n’est pas un selfie, et que même Instagram a une face cachée, #ouécestmavielapluscooletpaslatienne

Travaux manuels
Il était temps de réhabiliter un peu les Hongrois, en disgrâce ces derniers jours : pendant que vous regardez béatement votre écran, certains ont des activités, des vraies, et font de la chute libre mais en profitent aussi pour finir leur Rubik’s cube, pépouze.

Faire médecine n’y pourra rien changer
Un témoignage qu’on va poser là comme ça, hein, on n’a même plus envie de commenter, le monde va vraiment mal, quoi.

Allez, profitez de votre week-end et pensez à votre magnésium. On espère que vous pourrez vous la péter sur le dancefloor comme Kim.

Cordialement, bisous.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.