[Pichenettes Ciné-club]. Le cuirassé Potemkine (1925)

Projection du lundi 5 mars 2018 en partenariat avec le Périscope (13 rue Delandine, 69002 Lyon)

Nous proclamons : pour nous l’espace et le temps sont nés aujourd’hui. L’espace et le temps : les seules formes où s’édifie la vie, les seules formes donc où devrait s’édifier l’art (…).

  1. Nous répudions dans la peinture la couleur comme élément pictural (…)
  2. Nous refusons à la ligne sa valeur graphique (…)

L’art est appelé à accompagner l’Homme partout où s’écoule et agit sa vie infatigable : à l’établi, au bureau, au travail, au repos et dans les loisirs ; les jours ouvrables et les jours de fête, à la maison et sur la route, pour que la vie ne s’éteigne pas en l’homme1.

Nous proclamons : pour nous l’espace et le temps sont nés aujourd’hui. L’espace et le temps : les seules formes où s’édifie la vie, les seules formes donc où devrait s’édifier l’art (…).

  1. Nous répudions dans la peinture la couleur comme élément pictural (…)

  2. Nous refusons à la ligne sa valeur graphique (…)

L’art est appelé à accompagner l’Homme partout où s’écoule et agit sa vie infatigable : à l’établi, au bureau, au travail, au repos et dans les loisirs ; les jours ouvrables et les jours de fête, à la maison et sur la route, pour que la vie ne s’éteigne pas en l’homme1.

1917 : les révolutions russes. L’artiste est invité à accompagner la création d’un monde nouveau. Formidable aventure.

En 1925, la Commission d’État commande un film à Serguei Eisenstein pour célébrer le vingtième anniversaire de la Révolution de 1905.

L’ennemi est le tsar et l’ancien monde. Ce n’est pas encore l’Allemand ou l’ennemi de l’intérieur. Nous sommes dans l’entre-deux. Entre la liberté de créer un monde nouveau et la pétrification stalinienne. Entre l’engagement et la commande. La commande presse Eisenstein. Il n’a pas le temps de traiter de toute l’année 1905 et se concentre donc sur la révolte des marins du cuirassé Potemkine. Il faut que le film soit absolument prêt en 1925. Mais la commande offre des moyens inespérés pour exprimer son art. Moment à nul autre pareil. Film à nul autre pareil donc.

Meilleur film de tous les temps2 ? Ça se discute, mais moins que la pertinence d’un tel titre. Le film avec la scène de l’escalier ? Le film avec le landau dans l’escalier ? Da, da , da. A voir et revoir donc.

1N. GABO et A. PEVSNER, Manifeste réaliste, Août 1920. 
2Concours organisé à l’Exposition Universelle de Bruxelles en 1958, entre autres

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.