À lire : Kobane Calling de Zerocalcare

kobane-callingLes éditions Cambourakis publient le deuxième album de l’auteur de BD et blogueur italien Zerocalcare, petit punk militant et nonchalant, parti à Kobané, un canton de la Rojava, où une armée de femmes kurdes et de résistants repousse l’avancée de Daech, en prônant l’émancipation des femmes et l’égalité pour tous, en même temps qu’elle se défend contre une armée turque un brin répressive… Tout un programme !

Mais que fait donc ce mec à la cool pas entraîne, sans un pète de muscle, en pleine zone de guerre, à quelques mètres à peine des territoires où Daech a établi ses quartiers ? Pas d’explication rationnelle en vérité, ni même propre à une folie passagère et discrètement suicidaire : Zerocalcare y va avec sa peur, son cœur, et les quelques tripes qu’il lui reste parce qu’une jeunesse combat là-bas pour des idéaux dans lesquels il se reconnaît. Parce qu’il se sent concerné, comme chacun de nous devrait l’être.

Voilà pourquoi, même si ses explications géopolitiques sont simplifiées, délivrées avec une naïveté spontanée attendrissante, et accompagnées d’un lot de conneries en tous genres – Zerocalcare est un sacré petit plaisantin, même au cœur de la mouise – la lecture de cette bande dessinée est nécessaire et importante pour tout le monde, et tout spécialement pour la jeune génération.

Il suffit de quelques pages pour se rendre compte du « ton » inhabituel de ce carnet de voyage qui démystifie totalement le voyageur humanitaire curieux de tout et brave en toute circonstance.

Zerocalcare, accompagné d’un tatou et d’un mammouth imaginaires, laisse libre court à ses faiblesses, sans jamais tenter de les sublimer : son dessin est inventif et foisonnant et son récit frais, spontané, souvent très drôle et profondément humain.

Voilà une bande dessinée utile qui fait marrer, qui fait trembler et qui témoigne d’un combat pour la liberté et la fraternité trop peu connu et aidé. Un combat contre les préjugés, l’hypocrisie occidentale et contre la barbarie. À lire donc, absolument !

Pour lire les premières planches de la BD, c’est ici.

Et en prime, un documentaire d’Arte sur ces femmes kurdes en lutte contre Daech :

Kobane Calling de Zerocalcare, éditions Cambourakis, 23 euros.

Laisser un commentaire